OBAMA

Obama, un Messie? Attention!

Depuis l’élection du Président Obama, tous les yeux sont tournés vers les États-Unis d’Amérique. On scrute à la loupe, en effet, chaque geste, chaque décision et chaque discours du nouveau Président. On recherche essentiellement des signes d’une nouvelle direction plus juste et plus équitable, et ce, tant pour son peuple que pour les autres pays de la planète.

Cela dit, il importe tout de même de faire attention et de se rappeler certains éléments propres au contexte dans lequel vient d’arriver le nouveau Président. D’une part, Barak Obama doit composer, entre autres, avec des intérêts économiques et militaires très puissants. D’autre part, n’oublions pas que c’est dans la nature même de la démocratie libérale qu’il y ait dans la société des disparités et des inégalités socio-économiques.

En fait, ces disparités et inégalités étaient là dès les premiers balbutiements de notre civilisation occidentale, plus précisément lorsque les nobles se sont approprié la plus grande part des richesses et territoires disponibles dans la vieille Europe. En d’autres mots, il n’y a jamais eu rien de tel qu’une quelconque égalité dans la répartition de la richesse et de l’autorité entre les divers clans de la communauté. Au contraire, il y a toujours eu une classe de citoyens pour imposer son hégémonie aux autres classes de la société. Depuis le début, comme le dit si bien le Capitaine Nô dans une chanson, «là où il y a division, il y a civilisation». En fait, ce sont ces divisions entre les classes socio-économiques qui nous définissent encore aujourd’hui et qui sont à l’origine des rapports de force dans nos sociétés démocratiques.

Ces divisions renvoient, d’une certaine façon, à la suprême ironie de l’État libéral tel que nous le concevons de nos jours. En effet, si nous voulons vraiment redistribuer la richesse afin d’assurer une certaine justice sociale dans la population, nous devons, dans un premier temps, permettre l’accumulation de cette richesse. Or, cette accumulation a tendance à se réaliser d’une façon disproportionnée dans les mains d’un petit nombre de personnes…

De ce point de vue, l’État se retrouve donc, et ce, dès le départ, dans une forme de conflit d’intérêts. L’État doit alors, en effet, faciliter, d’une part, l’accumulation de la richesse par la classe capitaliste. D’autre part, ce même État doit ensuite aviser les membres de cette classe capitaliste qu’il va utiliser ses pouvoirs fiscaux et monétaires afin de prélever une partie de cette richesse pour la redistribuer aux moins bien nantis de la société!

À bien y penser, on ne devrait donc pas se surprendre que Winston Churchill ait déjà dit que la démocratie était un mauvais système, mais qu’il s’agissait tout de même du meilleur des systèmes. Tout compte fait, j’aurais tendance à le croire. Après tout, le communisme de l’ancienne U.R.S.S. s’est soldé par un immense échec. Le fascisme a connu le même sort. Quant aux diverses formes d’utopie antiétatique déjà concoctées, tel que l’anarchisme par exemple, elles se sont toutes transformées en contre-utopies.

Finalement, on doit convenir que Barak Obama a un immense défi à relever. En effet, il doit à la fois viser une plus grand justice sociale dans son pays et rassurer la classe qui exerce un pouvoir parce qu’elle contrôle les richesses. Dans cette perspective, on doit espérer que les analystes de toutes sortes lui donneront le temps de se faire valoir. S’il fallait que l’on s’impatiente après quelques mois ou quelques années, on ne pourrait pas écarter le risque de se retrouver avec un autre prophète assassiné, un peu comme l’ont déjà été les frères Kennedy et Martin Luther King dans les années soixante. Au fond, de deux choses l’une : ou bien les Américains décident de crucifier un autre Messie, ou bien ils décident de mettre la barre moins haute pour celui qui avait du «changement» l’un des principaux thèmes de sa campagne présidentielle…

Advertisements
Posted in Uncategorized

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: